Conseil d’Administration du mercredi 6 octobre 2010

          Réunion du Conseil d’Administration du  mercredi  6 octobre 2010  à 19h30

                                              3 bis rue d’Armagnac à Pau           

 

 

Présents : 16

Mmes Michèle DEYRIS . Dominique COUTURE, Lucile ROUSSET,

Mrs Yves JOLY,  Jérôme MARTIN, Gilbert VOIEMENT, Frédéric RIVIERE, Marcel DESIRE, Antoine GAUTHIER, Christian  ARTIGUES  , Thomas COLIN, Stéphane CHANARDIE .

Les riverains de la rivière Ousse des Bois :

Mmes Pascale  MORAND-FEHR, Lucie ABADIA.

Mrs Bernard FLACELIERE, Juan ABADIA.

Excusés :

Mmes Claudy LAGREZE, Annie LEBRUSQ.

Mrs Jean DUPEBE, René BERNAL.

 

Ordre du jour :

-          Analyse de la situation après la grave pollution de la rivière Ousse des Bois du mercredi 29 septembre 2010 .

    -     plan d’action.

 

 

   

1° Pollution de la rivière Ouse des Bois du mercredi 29 septembre 2010 :

     Yves JOLY Président.

      Il faut réagir car cette pollution est un évènement triste en rapport à la quantité de

      poissons morts.

      Il nous faut une stratégie pour l’avenir , avec nos partenaires.

      Notre mission : observer des faits pour les relier avec les gestionnaires de la rivière.

      Notre rôle : ne pas polémiquer mais ne pas éluder les problèmes scientifiques.

      Michelle DEYRIS :

      Est étonnée de voir la rivière si souvent polluée.

      Dominique COUTURE :

      Nous devons faire de la prévention et  malgré la difficulté il faut chercher les coupables.

      Lucile ROUSSET :

      A été choquée par l’accident, attend avec curiosité la suite .

      Antoine GAUTHIER :

      Il y a une pollution chronique de la rivière au passage de l’agglo : l’étude le confirme.

      Christian ARTIGUES :

      Sur le secteur des Lilas il n’y a plus de poissons.

      Les enfants mettent des gants pour jouer dans l’eau.

      Bernard  FLACELIERE :

      A été averti de la pollution par les voisins : beaucoup de poissons morts.

      Il faut faire une liste des tâches à faire pour avertir d’une pollution.

      Faire des entrainements pour prévenir : un plan ORSEC ???

      Lucie ABADIA :

        Les autorités sont arrivées au moment où les poissons agonisaient : faisaient des bonds

        de  plus d’un mètre de haut.

         Il y a une pollution chronique dans la rivière.

         Comment sanctionner les gros pollueurs.

         Juan ABADIA :

         C’est notre chien qui nous a alerté  avec le bruit causé par les gros poissons qui

          sautaient .

          A accompagné les pompiers jusqu’à la route de Tarbes.

          A vu des poissons morts jusqu’au chemin Larribau.

          A prélevé un échantillon d’eau pour analyse.

          Il y a une station de pompage et d’épuration avenue Philippon.

          Un égout sort au pont  de l’avenue Philippon.

          Est-ce que l’association aura accès aux résultats officiels des analyses ???

          Yves JOLY :

          Nous allons faire nos propres analyses mais elles ne seront pas officielles.

          Pour l’analyse chimique il faut prendre des échantillons au moment de la pollution.

          Des stations typiques ont été définies : contrôles, analyse de la vie dans la rivière.

          Thomas COLIN :

          Comment apporter des solutions sur la maîtrise d’ouvrage sur cette rivière.

          Aujourd’hui il n’y a pas de maître d’ouvrage public.

          Une étude a été faite : l’Ousse des Bois n’est pas la seule qui pose problème à l’agglo.

          Aucune action préventive n’a été faite.

          Le réseau unitaire d’assainissement va dans la rivière.

          Sur le Soust, le Loust, la Juscle, le Nez : il y a un maître d’ouvrage.

          Il y a un travail à faire auprès des élus pour voir ce qu’il faut faire :

            -   lutte contre les inondations .

            -   qualité de l’eau.

        Mise en commun de moyens pour avoir des techniciens de rivières : programmes sur 3

        à 5 ans.

        L’agglo n’a pas la compétence rivière, ce sont les syndicats qui l’ont : il faudrait créer

        un syndicat mixte qui regrouperait tous les syndicats et les communes.

        Le syndicat du gave ne couvre que le Gave de Pau , il pourrait s’occuper des autres

        rivières :

             -    qualité de l’eau.

             -    financement des études etc…

             -    il aura des compétences à la carte à la demande des communes : a terme

                  disparition des SIVU etc.

             -    dans l’avenir il sera porteur  d’ un SDAGE .

              -   il fera des D.I.G : déclaration d’intérêt général.

         Stéphane CHANARDIE du Pesquit :

         Le Pesquit possède le droit de pêche sur la rivière Ousse des Bois.

         L’Association de pêche va se porter partie civile avec la fédération de pêche : plainte

         contre X .

         Le risque pour les pollueurs : 2 ans d’emprisonnement et 6000 € d’amende.

         Yves JOLY :

         Anim’ousse-ère apportera des compléments d’information.

         Pascale MORAND-FEHR  :

         Il est anormal qu’il n’y ait pas de sanction par rapport à cette pollution.

         Yves JOLY :

         Nous avons des fenêtres  de presse : RPO, la presse, France Bleu.